JE BOUGE + à l’école : Des ressources pour lutter contre la sédentarité en milieu scolaire !

Le concept

« JE BOUGE + à l’école » est une démarche de promotion de l’activité physique en milieu scolaire, fondée sur les connaissances scientifiques et proposant des ressources testées sur le terrain. L’objectif principal est d’encourager les enfants à adopter un mode de vie actif, régulier et durable. Cette démarche vise également à s’intégrer aux projets pédagogiques et d’établissements, et à sensibiliser les familles et les enseignants à l’importance de l’activité physique pour la santé. 

Pourquoi promouvoir l’activité physique à l’école ?

Il est recommandé aux enfants et adolescents de 6 à 17 ans d’atteindre au moins 60 minutes par jour d’activité physique d’intensité modérée tout en limitant le temps sédentaire, en particulier devant les écrans (1,2). Ce niveau d’activité permet d’obtenir des bénéfices sur la santé dans toutes ses dimensions (physique, mentale et sociale). La condition physique développée par des activités physiques régulières est ainsi un paramètre majeur dans la prévention de l’obésité et des maladies chroniques à l’âge adulte (2).

Aujourd’hui en France près de 4 enfants sur 5 ne pratiquent pas une activité physique quotidienne et en moyenne les enfants passent entre 3 et 4 heures devant un écran (3,4,5). Ces indicateurs sont encore plus alarmant chez les jeunes issus des milieux défavorisés et chez les filles par rapport aux garçons (5,6,7).

L’école est un environnement privilégié pour développer des actions de promotion de l’activité physique et de lutte contre la sédentarité puisqu’elle touche l’ensemble des enfants et permet ainsi d’agir sur la réduction des inégalités sociales et de genre. Par ailleurs, ce thème s’intègre pleinement dans le parcours éducatif de santé et dans les futures « Ecoles promotrices de santé » ; et de telles actions se sont avérées efficaces tant sur le plan scolaire (amélioration significative de l’attention à la tâche (8,9), meilleurs résultats scolaires (10)) que sur le plan de la santé (diminution masse grasse (11), amélioration du niveau d’activité physique et de la condition physique (12)). Ainsi, transférer une courte période d’enseignement traditionnel au bénéfice d’une activité physique quotidienne, loin de nuire aux apprentissages de l’enfant, lui serait bénéfique tant pour sa santé que pour sa réussite à l’école.   

Comment faire ?

Dans le cadre de ces activités, le centre de ressources et d’expertise Azur Sport Santé propose une boîte à outils de ressources clés en main s’articulant autour des 4 axes suivants :
  • Renforcement des connaissances des enseignants ;
  • Renforcement des connaissances des élèves ; 
  • Aménagement de l’environnement scolaire ; 
  • Stratégies d’activités physique et de lutte contre la sédentarité en milieu scolaire et activités de retour au calme.  
L’ensemble de ces ressources est librement accessible à toute personne souhaitant se les approprier ou s’en inspirer. Azur Sport Santé offre ces services dans la mise en place, le suivi et l’évaluation du projet auprès des écoles du territoire Provence Alpes Côte d’Azur. Pour toute information complémentaire au sujet du projet « JE BOUGE + à l’école », vous pouvez nous contacter à l’adresse suivante : contact@azursportsante.fr .   

Boîte à outils “JE BOUGE + à l’école”

Stratégies d’activités physiques à l’école

Activités physiques quotidiennes

Azur Sport Santé et d’autres acteurs du milieu éduco-sportif ont développé des routines d’activités physiques. L’objectif à court terme de ces routines d’activités physiques est d’élever le niveau d’activité physique des enfants et de faire baisser leur temps de sédentarité. L’objectif à plus long terme est de créer une habitude de vie active chez les enfants en proposant une activité physique quotidienne à mettre en place sur le temps scolaire. Ces activités physiques sont caractérisées par leur simplicité à être mises en place. Elles ne nécessitent pas d’infrastructures ni matériels spécifiques, et ne prennent pas plus de 15 minutes au total. Elles ont toutes fait l’objet d’un travail de co-construction avec des professionnels de l’éduction et ont été préalablement testées en milieu scolaire. Vous trouverez une présentation détaillée de ces routines ci-dessous : https://agita.fr/wp-content/uploads/Activités-physiques-quotidiennes.pdf

Education physique et sportive

Actibloom est un collectif d’enseignants en activités sportives exerçant en milieu scolaire et associatif auprès des enfants de 3 à 12 ans. Le site Actibloom met à disposition du matériel pédagogique pour accompagner les professeurs des écoles, les professionnels de la petite enfance et les parents dans l’éducation sportive des enfants. Actibloom propose ainsi un portail gratuit contenant plus de 150 vidéos pédagogiques pour l’éveil au sport des plus jeunes. Ces vidéos sont courtes (de 2 à 4 minutes) et sont présentées par des professionnels de l’éducation sportive, et sont à retrouver sur le site internet : https://actibloom.com/ .

Retour au calme

Pour retrouver la pleine attention des enfants suite à l’activité physique, il peut être facilitant de mettre en place une routine de retour au calme. A la fin de l’activité les enfants auront retrouvé un état de calme et d’attention propice à l’apprentissage. Pour vous aider dans la mise en place d’activités de retour au calme, le centre de ressources et d’expertise Azur Sport Santé a recensé une palette d’activités reposant sur trois techniques de relation :
  • Relaxation liée à l’écoute ;
  • Relaxation liée au toucher ;
  • Relaxation basée sur la respiration.
Chacune de ces activités ne prend pas plus de quelques minutes. Elles peuvent être réalisées aussi bien à l’extérieur que dans la salle de classe, et ne nécessitent, pour certaines aucun matériel, pour d’autres qu’un ordinateur. Vous trouverez ici 6 activités de retour au calme, adaptées aux élèves de cycle 1 à 3 : https://agita.fr/wp-content/uploads/Retour-au-calme.pdf

Education à la santé et à l’activité physique

Mis en place à la rentrée 2016 en faveur de tous les élèves de la maternelle au lycée, le parcours éducatif de santé doit permettre à l’enfant, tout au long de sa scolarité, de disposer des connaissances et des compétences lui permettant de prendre en charge sa propre santé. Déterminant majeur de santé, l’activité physique trouve sa place dans les programmes d’éducation à la santé, au même titre que l’éducation à une alimentation saine et équilibrée, dans l’apprentissage à l’entretien de sa santé et à la prévention du surpoids par une activité physique régulière.

Azur Sport Santé a répertorié un certain nombre de programmes d’éducation à la santé intégrant pleinement l’activité physique. Ces programmes sont destinés aux enseignants de cycle 1 à 3. Ils ont été construits et testés par des professionnels de l’éducation et ont été conçus de telle sorte qu’il soit facile de se les approprier. Ils sont gratuitement accessibles et vous sont proposés sous une forme clé en main. Vous trouverez une présentation de ces programmes et de leurs ressources, ainsi que les liens utiles, dans le fichier suivant : https://agita.fr/wp-content/uploads/Education-à-la-santé.pdf

Renforcement des connaissances des enseignants

Afin de vous accompagner au mieux sur les enjeux de la promotion de l’activité physique à l’école, Azur Sport Santé met à disposition des ressources propres et des ressources créées par des acteurs du sport santé en France. Vous trouverez ci-dessous une synthèse des recommandations française en matière d’activité physique, un état des lieux sur l’activité physique et la sédentarité en milieu scolaire, des vidéos explicatives du Docteur Martine Duclos présentant l’importance de l’activité physique dès le plus jeune âge, ainsi qu’un certain nombre de site internet utile pour toutes personnes désireuses d’aller plus loin.
Fiche 1. Synthèse des recommandations en matière d’activité physique ;
Fiche 2. Bulletin d’information de l’Observatoire National de l’Activité Physique et de la Sédentarité (ONAPS) sur l’activité physique et la sédentarité en milieu scolaire : http://www.onaps.fr/data/documents/Onaps_Bulletin-06.pdf ;
Vidéo 1. Pr Martine Duclos présente les effets de l’activité physique et de la sédentarité sur la santé : https://vimeo.com/267245773 ;
Vidéo 2. Pr Martine Duclos présente la prévalence de l’inactivité physique et de la sédentarité chez les enfants : https://vimeo.com/264993942 ;
Lien 1. Site internet du Programme National Nutrition Santé : https://www.mangerbouger.fr/.

Aménagement de l’environnement scolaire

L’environnement physique dans lequel évoluent les enfants impacte leur activité physique spontanée. A ce titre, l’aménagement des espaces extérieurs et intérieurs est un paramètre important pour créer un environnement scolaire favorable à l’activité physique. C’est pourquoi de nombreuses écoles ont initié des aménagements des salles de classe, des couloirs et des cours de récréation pour promouvoir l’activité physique et lutter contre la sédentarité de leurs élèves.

Si vous aussi, vous souhaitez aménager les espaces intérieurs et/ou extérieurs de votre école, vous trouverez des ressources utiles dans le fichier suivant : https://agita.fr/wp-content/uploads/Aménagement.pdf

Références

 
  1. World Health Organization. (2010). Recommandations mondiales sur l’activité physique pour la santé. Accessible depuis : https://www.who.int/dietphysicalactivity/factsheet_recommendations/fr/
  2. Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses). (2016). Avis et rapport de l’ANSES sur “Actualisation des repères du PNNS – Révisions des repères relatifs à l’activité physique et à la sédentarité”. Accessible depuis : https://www.anses.fr/en/system/files/NUT2012SA0155EN.pdf
  3. Brodersen, N.H., Steptoe, A., Boniface, D.R., Wardle J. (2007). Trends in physical activity and sedentary behaviour in adolescence: ethnic and socioeconomic differences. Br J Sports Med, 41(3):140-144. doi:10.1136/bjsm.2006.031138
  4. Guthold, R., Stevens, G.A., Riley, L.M., Bull, F.C.  (2018). Worldwide trends in insufficient physical activity from 2001 to 2016: a pooled analysis of 358 population-based surveys with 1·9 million participants. Lancet Glob Heal, 6(10):e1077-e1086. doi:10.1016/S2214-109X(18)30357-7
  5. Aubert, S., Aucouturier, J., Vanhelst, J., Fillon, A., Genin, P., Ganiere, S. Praznoczy, C., Larras, B., Schipman, J., Duclos, M., Thivel, D. (2019). 2018 France’s report card on physical activity for children and youth : results and international comparisons. JPAH. 
  6. Étude sur les enfants scolarisés dans le secteur public en 2009, Mairie de Paris, ORS Île-de-France.
  7. DREES-DEGESCO, Enquête nationale de santé auprès des élèves de grande section de maternelle (année scolaire 2012-2013).
  8. Janssen, M., Chinapaw, M. J. M., Rauh, S. P., Toussaint, H. M., Van Mechelen, W., & Verhagen, E. A. L. M. (2014). A short physical activity break from cognitive tasks increases selective attention in primary school children aged 10–11. Mental health and physical activity, 7(3), 129- 34.https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S1755296614000374
  9. Mahar, M. T. (2011). Impact of short bouts of physical activity on attention-to-task in elementary school children. Preventive medicine, 52, S60-S64. https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0091743511000545
  10. Rasberry, C. N., Lee, S. M., Robin, L., Laris, B. A., Russell, L. A., Coyle, K. K., & Nihiser, A. J. (2011). The association between school-based physical activity, including physical education, and academic performance: a systematic review of the literature. Preventive medicine, 52, S10-S20.
  11. Chesham, R. A., Booth, J. N., Sweeney, E. L., Ryde, G. C., Gorely, T., Brooks, N. E., & Moran, C. N. (2018). The Daily Mile makes primary school children more active, less sedentary and improves their fitness and body composition: a quasi-experimental pilot study. BMC medicine, 16(1), 64.
  12. Kriemler, S., Meyer, U., Martin, E., van Sluijs, E. M., Andersen, L. B., & Martin, B. W. (2011). Effect of school-based interventions on physical activity and fitness in children and adolescents: a review of reviews and systematic update. British journal of sports medicine, 45(11), 923-930.

Mots-clefs : , , , , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.