La Haute Autorité de Santé publie un guide pour développer le conseil et la prescription de l’activité physique par les médecins

Le guide et les autres documents associés produits par la HAS sont des outils qui ont pour objectifs de :
  1.  développer le conseil et la prescription d’AP par les médecins, comme outils de prévention et/ou de traitement des maladies chroniques ou des états de santé (avancé en âge, femme enceinte, etc.) pour lesquels l’AP a montré des effets bénéfiques ;
  2. faciliter la mise en œuvre d’une politique de promotion de l’AP sur ordonnance en soins primaires, avec le développement au niveau local et/ou régional de parcours de santé coordonnés pluriprofessionnels centrés sur la prescription d’AP par le médecin traitant

Introduction

Le guide de promotion, consultation et prescription médicale AP pour la santé chez les adultes comporte six chapitres :
  1. connaissances générales sur l’AP et la santé ;
  2. évaluation du niveau de risque cardio-vasculaire ;
  3. repérage en population générale des patients à risque pour la pratique d’AP ;
  4. évaluation médicale minimale avant conseils ou prescription d’AP ;
  5. recommandations pour une consultation médicale d’AP et pour la réalisation d’examens complémentaires (dont l’épreuve d’effort) ;
  6. consultation médicale d’AP.
En complément de ce guide, la HAS a édité des référentiels d’aide à la prescription d’AP et sportive pour différentes maladies chroniques et états de santé, dont l’avancée en âge, ainsi qu’une note méthodologique et de synthèse bibliographique.

Contexte

Selon la Charte internationale de l’UNESCO : « la pratique de l’activité physique et du sport est un droit fondamental pour tous », et souligne qu’il est important de promouvoir le sport à tous les âges de la vie.
En France, l’étude Esteban 2014-2016 de l’Agence nationale de santé publique – Santé publique France, réalisée chez des adultes de 18 à 74 ans résidant en France métropolitaine, relevait que seuls 53 % des femmes et 70 % des hommes atteignaient les recommandations de l’OMS en matière d’AP. En France, le développement de l’AP constitue, depuis les années 2000, un des axes majeurs de plusieurs plans nationaux de santé :
  1. les programmes nationaux nutrition santé 2001-2005, 2006-2010, et 2011-2015 ;
  2. les plans Cancer 2003, 2009, et 2014
  3. le plan Obésité (2010) ;
  4. le plan pour l’amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes de maladies chroniques (2007) ;
  5. le plan Bien Vieillir (2007) ;
  6. le plan Sport-Santé-Bien-être (2012), qui se décline en plans régionaux ;
  7. le plan national d’action et de prévention de la perte d’autonomie (2015).
Des stratégies de promotion de l’AP et du sport pour la santé se développent aussi localement au niveau des villes et des régions (stratégies listés dans le guide de l’HAS page 12).

Outil : Le Guide

Cliquez ici pour télécharger le guide complet de l’HAS. 

Mots-clefs : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.