Faire de l’activité physique pour la santé : un jeu !

Les nouvelles lignes directrices de l’OMS sur l’activité physique, les comportements sédentaires et le sommeil de l’enfant de moins de cinq ans ont été élaborées par un groupe d’experts de l’Organisation qui ont évalué les effets qu’avaient sur le jeune enfant le manque de sommeil et le temps qu’il passe assis devant un écran ou attaché à son siège ou dans sa poussette. Ils ont aussi analysé les données relatives aux avantages que présentent des niveaux d’activité plus intenses.
« Le développement est rapide pendant la petite enfance et il faut profiter de cette période pour adapter le mode de vie familial dans un sens favorable à la santé » – Directeur général de l’OMS, Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus.
Il faut envisager l’activité physique globalement sur une période de 24 heures : on remplacera les périodes prolongées où le jeune enfant est attaché ou immobile devant un écran par des jeux plus actifs tout en veillant à ce qu’il dorme assez et dorme bien. Le temps consacré à des activités sédentaires de qualité sans écran fondées sur l’interactivité avec un aidant – lecture, chant, histoires racontées ou jeux éducatifs par exemple – est capital pour le développement de l’enfant.
« Ce qu’il faut vraiment faire, c’est remettre le jeu au centre de la vie de l’enfant », souligne la DreJuana Willumsen, point focal de l’OMS chargé de l’obésité et de l’activité physique de l’enfant. 

Les recommandations en bref 

L’enfant de moins d’un an devrait :

  • Être physiquement actif plusieurs fois par jour de différentes manières, en s’adonnant à des jeux interactifs au sol ; avec s’il n’est pas encore mobile au moins 30 minutes en position couchée (à plat ventre) en plusieurs tranches pendant qu’il est éveillé ; davantage c’est mieux.
  • Ne pas rester attaché pendant plus d’une heure à la fois (par exemple dans un landau ou une poussette, sur une chaise haute ou encore sur le dos d’un aidant). Il n’est pas recommandé de placer l’enfant devant un écran. Lorsque l’enfant n’est pas physiquement actif, on pourra lui lire ou lui raconter une histoire.
  • Bénéficier de 14 à 17 heures d’un sommeil de bonne qualité les trois premiers mois et de 12 à 16 heures de 4 à 11 mois, siestes comprises.

L’enfant de 1 à 2 ans devrait :

  • Consacrer au moins 180 minutes à différents types d’activité physique d’intensités diverses, notamment d’intensité modérée à forte, tout au long de la journée ; davantage, c’est mieux.
  • Ne pas rester attaché pendant plus d’une heure à la fois (par exemple dans un landau ou une poussette, sur une chaise haute, ou encore sur le dos d’un aidant), ni rester assis pendant des périodes prolongées. Il n’est pas recommandé de placer un enfant d’un an devant un écran (pour regarder la télévision, une vidéo ou un jeu vidéo). À deux ans, une heure devant l’écran doit être un maximum ; moins, c’est mieux. Lorsqu’il n’est pas physiquement actif, on pourra lui lire ou lui raconter une histoire.
  • Bénéficier de 11 à 14 heures d’un sommeil de bonne qualité, siestes comprises, en se couchant et se levant tous les jours à la même heure.

L’enfant de 3-4 ans devrait :

  • Consacrer au moins 180 minutes à différents types d’activité physique d’intensités diverses, dont au moins 60 minutes d’activité physique d’intensité modérée à forte tout au long de la journée ; davantage, c’est mieux.
  • Ne pas rester attaché pendant plus d’une heure à la fois (par exemple dans un landau ou une poussette), ni rester assis pendant des périodes prolongées. Une heure devant l’écran doit être un maximum ; moins, c’est mieux. Lorsqu’il n’est pas physiquement actif, l’enfant peut lire ou se faire lire ou raconter une histoire.
  • Bénéficier de 10 à 13 heures d’un sommeil de bonne qualité (avec éventuellement une sieste), en se couchant et se levant tous les jours à la même heure.
  Source : https://www.who.int/fr/news-room/detail/24-04-2019-to-grow-up-healthy-children-need-to-sit-less-and-play-more

Mots-clefs : , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.